D’après une nouvelle étude chinoise, les adolescents qui ne peuvent se passer d’Internet auraient plus de risques de souffrir de dépression que les autres jeunes de leur âge. La majorité des adolescents aime passer du temps sur Internet. Mais que risquent-ils lorsque l’utilisation d’Internet devient pathologique ? D’après une étude publiée dans le journal Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine, c’est leur santé mentale qui serait menacée. En effet, la dépression toucherait davantage les adolescents qui passent trop de temps sur Internet que les autres.
Afin d’évaluer les effets de l’utilisation excessive d’Internet sur la santé mentale des adolescents, les chercheurs ont suivi 1041 jeunes chinois âgés de 13 à 18 ans ne présentant aucun problème psychologique. Ils ont évalué leur comportement, leur utilisation d’Internet ainsi que leurs niveaux d’anxiété et de dépression.
Neuf mois après le début de l’étude, 8,4 % des participants sont devenus dépressifs. Les adolescents qui sont dépendants d’Internet ont 2,5 fois plus de risques de souffrir de dépression que les autres adolescents.
Pour les scientifiques, «cette étude a une implication directe dans la prévention de la santé mentale chez les adolescents.»
«Les parents doivent être vigilants sur le comportement en ligne de leurs enfants. S'il y a des inquiétudes au sujet de l’utilisation excessive d’Internet, ils doivent demander l’aide d’un professionnel aussitôt», conseillent les auteurs de l’étude.