Une étude menée par AOL et reprise par le Los Angeles Times montre à quel point les enfants ne souhaitent pas être amis avec leurs parents sur Facebook. L’éventualité de voir son père ou sa mère épier ses gestes ou même laisser un commentaire sur chacun de ses statuts conduirait ainsi deux tiers des adolescents à ne pas vouloir être ami avec eux.

Selon cette étude, trois quarts des parents sont actuellement amis avec leurs enfants sur le réseau social. Ce qui peut conduire à de désagréables expériences à en croire le site myparentsjoinedfacebook.com(”mesparentssontsurfacebook.com”) créé spécialement pour les relater.

Le site reçoit 20 contributions par jour à en croire le Los Angeles Times, qui cite des“be my friend pleez even if I am your mom” (sois mon ami steupl, même si je suis ta mère) ou des “dad thinks you look like Cher … please change photo fast.” (papa pense que tu ressembles à Cher… change vite de photo s’il te plaît) postés sur les pages d’adolescents.

“Ils ne se rendent pas compte à quel point ils sont effroyables et intrusifs”, assurent les responsables du site au Los Angeles Times. Ce grave problème a même inspiré un clip ironique déjà vu plus de un million de fois sur YouTube.