graphique_detaillant_constituants_cigarette

 


Je fulmine depuis hier, quand j’ai reçu la newsletter de l’excellent site « Le crioc », en voici un extrait, j’espère qu’il interpellera certains indécis. Le JT de RTL en a parlé également, voyez l’extrait en bas de cet article.

Diffusez l’info au maximum, prévenez vos jeunes, grands et même plus petits afin qu’ils ne deviennent pas pigeons à leur tour.

A mon avis, après avoir lu cela, la décision d’arrêter de fumer sera plus facile à prendre.

Ce que les producteurs de cigarettes nous réservent

Une importante firme de tabac a introduit auprès du Ministre fédéral de la santé, une demande d’autorisation pourajouter trois nouvelles substances aux cigarettes et aux produits à base de tabac.
Pourquoi ? Pour vendre plus me direz-vous. Oui, mais surtout pour séduire les jeunes.

Et c’est là où la moutarde m’est montée au nez hier !

Une cigarette allumée est comme une petite usine chimique: la fumée contient des milliers de substances chimiques, dont beaucoup sont toxiques et même réputées cancérigènes. Vous vous doutez bien que chacune de ces substances a une fonction.

  • Certaines d’entre elles vont favoriser l’absorption de nicotine dans le sang, ce qui favorise la dépendance.
  • D’autres substances vont favoriser son élimination, mais après absorption, créant ainsi plus rapidement le sentiment de manque.
  • D’autres substances sont là pour modifier le goût.

Alors à quoi vont donc bien pouvoir servir les substances E133, E418 et MCT ?

  • L’objectif du colorant bleu E133 est, sans doute, de charmer certains jeunes. Cet additif aura comme effet de colorer la fumée en bleu, permettant ainsi de se différencier ou de se faire remarquer. De plus ce colorant est halal et casher question de ne pas se priver d’un segment de la population.
  • La Gomme gélatine E418, également halal et casher, a certains effets laxatifs. Or certaines personnes fument une cigarette pour aller aux toilettes, ce public sera séduit. Cet additif accroît le goût du tabac et peut aussi diminuer l’âcreté du tabac qui est un frein au tabagisme des jeunes. Le E418 servira aussi à fixer le MCT qui est liquide.
  • Enfin, last but not least, le MCT ou Medium Chain Triglycérides peut être utilisé pour soigner l’épilepsie, mais est aussi un coupe faim. On peut donc postuler que cette substance permettra de renforcer l’idée selon laquelle fumer permet de maigrir ou coupe efficacement la sensation de faim. Or les jeunes sont très sensibles à cet argument en particulier ceux qui tentent de copier l’image véhiculée par la publicité et les autres médias. Cerise sur le gâteau, la crainte d’arrêter et de risquer de prendre du poids sera renforcée.

Voilà donc trois substances qui sont relativement « inoffensives », mais dont l’usage risque bien de renforcer les ventes de cigarettes auprès d’un public particulièrement courtisé. Car plus jeune on commence à fumer plus longtemps on fumera, il s’agit donc des fumeurs de demain.

Ainsi, les fumeurs adultes ont, pour la plupart, commencé à l’adolescence.

C’est pourquoi le CRIOC demande aux autorités publiques de ne pas autoriser l’introduction des substances E133, E418 et MCT dans les cigarettes et produits à base de tabac.

C’est à Madame Onkelinx que la demande a été introduite. La ministre de la santé a transmis cette demande au SPF Santé publique, qui est l’organisme chargé d’analyser chaque année si la liste des substances de tabac est bien respectée par les firmes. Le SPF Santé publique a déjà envoyé la demande au Conseil supérieur de la Santé. Ce dernier a commencé le dossier le 23 mai. Le temps de créer un groupe de travail composé de différents experts, la réponse devrait tomber d’ici fin août, début septembre. Ils rendront leurs avis à Madame Onkelinx, qui décidera, après analyse du rapport, d’accorder ou non cette demande.