AFP Publié le 20/09/2011 

Faut-il interdire aux moins de 18 ans les films où l'acteur, tel Humphey Bogart, tire sur sa cigarette? Le débat est ouvert au Royaume-Uni après une étude montrant que plus les adolescents voient des personnages fumer à l'écran, plus ils sont enclins à fumer eux-même. Des chercheurs de l'Université de Bristol ont interrogé plus de 5.000 adolescents de 15 ans sur une cinquantaine de films parmi 360 films à succès sortis entre 2001 et 2005, dont Spider Man, Bridget Jones ou Matrix.

Les ados qui avaient vu le plus de films montrant des acteurs fumant à l'écran avaient 73% plus de chances d'avoir essayé la cigarette, et 50% de plus d'être fumeurs, par rapport à ceux qui avaient vu moins de films. Même en pondérant les résultats avec d'autres facteurs de risque reconnus, tels que parents et amis eux-même fumeurs, l'étude publiée dans le magazine Thorax conclut que les adolescents les plus exposés à des films montrant des fumeurs ont 32% plus de chance d'essayer la cigarette eux-même.

Or, selon Andrea Waylen, qui a dirigé l'étude, "plus de la moitié des films montrés au Royaume Uni où les personnages fument sont autorisés pour les 15 ans ou moins, ce qui expose clairement les enfants et les adolescents à la cigarette". Le centre d'étude sur le contrôle du tabac (UK Centre for Tobacco Control Studies) appelle le bureau de classification des films à revoir ses préconisations pour l'âge des films.

Actuellement, pour être classé "pour tous", un film doit exclure les scènes pouvant "présenter des comportements dangereux susceptibles d'être copiés par les jeunes enfants", tels que l'usage de drogues ou la violence, mais pas la cigarette. Le bureau de classification du cinéma (BBFC) a estimé que ses recommandations étaient "proportionnées" et prenaient en compte à la fois le risque posé et la volonté du public. Selon le BFCC, "le public n'est pas favorable à un classement automatique portant à 18 ans l'âge recommandé pour un film comportant une scène où quelqu'un fume".