L’Institut lance une nouvelle campagne de prévention des risques auditifs liés à l’écoute de musique amplifiée. Destinée aux jeunes, elle repose sur l’univers du jeu interactif. Retour sur un dispositif original.

 

Selon plusieurs études, les jeunes sont de plus en plus nombreux à souffrir de troubles auditifs : environ 10 % d’entre eux présentent une perte auditive pathologique. Une dégradation notamment due à l’écoute de musique à des volumes sonores élevés (via les lecteurs MP3, les téléphones portables, les concerts ou encore les discothèques), une pratique qui intervient de plus en plus tôt.
Sachant que le seuil de danger (85 dB) pour l’oreille est nettement inférieur au seuil de douleur (120 dB), il est impératif d’être vigilant et d’adopter des gestes de prévention.


Sensibiliser les jeunes

La nouvelle campagne de l’Inpes s’inscrit dans le cadre du Plan surdité (2010-2012) et du Plan national santé environnement 2 (PNSE 2) qui comprend un volet dédié à cette question. Avec pour message, Protéger son ouie, c’est protéger la musique qu’on aime, le dispositif s’adresse aux adolescents de 11 à 18 ans, un public particulièrement exposé. 
L’objectif  ? Les informer sur les dangers et leur donner les moyens de se protéger et d’adopter une écoute responsable. Mais comment sensibiliser les jeunes sans tomber dans l’interdit, sans paraître moralisateur ? Sachant que l’écoute de musique est l’un de leurs passe-temps favoris et qu’ils ne se sentent pas directement concernés par les risques auditifs, l’Inpes a misé sur un procédé original : ne pas leur parler du risque, mais le leur faire vivre.

Une expérience sonore inédite

Le dispositif se décompose en trois temps. Du 25 au 28 mai : annonce et promotion, via plusieurs sites internet, de la diffusion d’un concert exclusif de la chanteuse Jenifer sur youtube. Le 28 mai, date de diffusion du concert : le spectacle débute, mais l’artiste disparaît, kidnappée. Les jeunes internautes sont alors invités à brancher leur casque audio pour pister le ravisseur, en s’aidant uniquement de leur ouie.
C’est le début d’une expérience auditive inédite – sous forme de jeu vidéo – qui s’achèvera le 19 juin. Intitulé « Capture » (pour capture de l’artiste et capture des sons), ce jeu repose sur la technologie du son 3D « binaurale » (ou holophonique), qui permet notamment de percevoir les sons comme dans la réalité, et de savoir s’ils proviennent du côté gauche ou droit, de devant ou derrière.
Il s’agit de montrer que l’oreille humaine est capable de percevoir les sons les plus infimes. Et tout en soulignant la sensibilité de cet organe, l’exercice permet d’en rappeler la fragilité. Le but est d’aider les jeunes à prendre conscience de la nécessité de protéger leur ouie en adoptant une écoute responsable.
Outre la diffusion de bannières web pour annoncer le concert et promouvoir le jeu, une opération de community management a été déployée sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, la radio NRJ a participé au dispositif en annonçant le concert sur ses ondes. Enfin, une opération d’envoi de SMS, programmée pour l’occasion, a permis aux jeunes d’être alertés le jour J.


À noter : le site www.ecoute-ton-oreille.com a été remanié à l’occasion de cette nouvelle campagne de communication ; nouveaux dépliant et affiche seront diffusés fin juin.