« Mais où sont les limites entre le JE et le NOUS...? »

congrès de Hyères

 

10 et 11 février 2011

 

Forum du Casino

Hyères les Palmiers

 

« Mais où sont les limites entre le JE et le NOUS...? »

 

Un défi pour les professionnels de l’enfance, de l’adolescence et des familles

 

Les limites, ce ne sont pas uniquement celles des interdits, ce sont celles des interfaces,
des différences et des frontières, du trop et du vide.

 

Quels sont les rapports entre le Je et le Nous, entre le singulier et le pluriel, le contenu et le contenant? 

Y a-t-il un Je sans un Nous, et un  Nous sans un Je ?

L’appareil psychique n’est plus envisagé comme une bulle isolée.
Il se construit dans l’intersubjectivité, dans un environnement. 
Qu’en est-il de l’accordage des mondes, de celui du bébé et celui des parents ?
Qu’en est-il de la symbiose mère-enfant, de l’individuation, du processus de la séparation ?

Comment se construire comme Je, sujet désirant, sans être aliéné par l’héritage de la transmission généalogique du Nous familial ?

Que devient le Nous parents, le Nous fratrie avec le développement des nouveaux Nous Familles,
à la suite de procréations médicalement assistées, dans des familles adoptantes et recomposées ?

Nous sommes de plus en plus confrontés à des confusions des différences générationnelles, des sexes,
des cultures. Qu’en est-il de nos croyances individuelles et de nos mythes et rituels groupaux?

Cette interrogation surgit avec la question identitaire, et celle de l’appartenance, du Je singulier
et du Nous couple, famille, communauté, société.

 

Quelles sont les frontières entre les territoires de l’intime, du privé, du public ?

Qu’en est-il par exemple d’une relation fusionnelle entre une mère et un enfant qui présente une encoprésie,
des enjeux défensifs d’un repli autistique, ou d’adolescents qui s’autodétruisent pour espérer exister comme Je ?
Qu’en est-il de l’état amoureux, du Je et de l’emprise du Nous du couple dans les violences conjugales ?
Que penser d’une exposition suicidaire auto-sacrificielle pour restaurer la dignité d’une communauté humiliée ?

Le Nous est-il aliénation ou organisateur de Je ?

 

Alors que le sujet semble se perdre entre ses difficultés à émerger et sa dilution dans le chaos
et l’indifférencié, la recherche des limites entre le moi, le non moi et le Nous interroge l’actualité
de nos pratiques professionnelles.

Comment le Nous des acteurs professionnels se mobilise t-il  comme dans la co-thérapie, et le travail
de partenariat en réseau pour être disponible aux transformations du  Je, du corps Couple, du corps Familial, du corps Institutionnel, du corps Social ?

Pour tenter de relever ce défi, nous envisagerons les articulations entre les dispositifs d’approche individuelle, groupale, familiale et institutionnelle, en nous appuyant sur une perspective psychanalytique des liens de filiation et d’affiliation, à partir d’un dialogue ouvert autour des préoccupations cliniques concrètes. 

Responsable scientifique :

Pierre Benghozi      pbenghozi@wanadoo.fr

Renseignements et informations :

Bruno Manuel       manuel.13012@gmail.com      
06 60 99 59 47

Parmi les intervenants : Bernard GOLSE, Boris CYRULNIK, Serge TISSERON, Alberto EIGUER, Philippe ROBERT, Daniela LUCARELLI, Philippe GUTTON, Anna NICOLO, Terezinha FERES CARNEIRO, Maria Inês  Fernandes, Henri-Pierre BASS, Michel DELAGE, Christiane JOUBERT, Elisabeth DARCHIS, Marthe BARRACO, Denis MELLIER, Philippe PEDROT, Stéphane BOURCET, Jean FOREST, Boh KOUROUMA, Yves Coquelle, Emmanuel DIET, Ouriel ROSENBLUM, Christiane JOUBERT, Denis MELLIER, Philippe PEDROT, Virginie Vautier., Yann Andruétan, Michel BOTBOL, Brigitte Baron,-Préter,. Brunella Carla Rodriguez, Chantal Varnet, Abdessalem YAYAHOUI, Jean-Yves Giordana,, Manuela PORTO, Claude Mesmin, Ismaël Maïga, Michel et Stéphane  BOUSSAT, Corine CASTEL KIRGUS, Marion HAZA...

,...

Retrouvez toutes les infos sur le blog:

http://c ongreshyeres2011.blogspot.com/

 

 

PRE-PROGRAMME

CONGRES HYERES :

 « LE JE et le NOUS… » les 10 et 11 février 2011

Jeudi 10 février 2011

 

Matinée 

 

09h00            Ouverture officielle par les présidentes du congrès :

v  Madame le Professeur Terezinha FERES CARNEIRO du Département de Psychologie, Université PUC Rio de Janeiro

v  et par Madame le Professeur Maria Inês  Fernandes du Département de Psychologie, LAPSO Laboratoire d’études en psychanalyse et en psychologie sociale, Université Sao Paulo

Séance plénière

Présidente le Professeur Terezinha FERES CARNEIRO

09h15            Introduction  

v  Pierre BENGHOZI Psychiatre psychanalyste, Médecin chef du service de psychiatrie de l’enfant, de l’adolescent et de la famille, Hyères, Président de l’IRP, SFTFP,  Comité Exécutif EFPP « L’articulation du JE-NOUS,... » 

09h45

 

v  Alberto EIGUER, Psychiatre psychanalyste, SFTFP, Président de la Société Internationale de Psychanalyse du Couple et de la Famille, « Etre en couple, vivre en famille, pourquoi faire ? »

 

10h15            -11h00 Pause                     

 

11h                 Séance plénière: LE JE, LE COUPLE, LA FAMILLE, LA FRATRIE 

Présidente : Daniela LUCARELLI, EFPP, Revue Interazioni, SIPSIA, Centre D.W. Winnicott, Rome 

v  Terezinha FERES CARNEIRO, Professeur Département de Psychologie Université PUC Rio de Janeiro « Entre la conjugalité et la parentalité: le je et le nous dans les nouvelles familles »

v  Philippe ROBERT Président PSYFA, Université Paris V, Descartes,  « Les amoureux sont seuls au monde !... »

v  Rosa JAITIN, Présidente APSYLIEN, «  A l’écoute des frères et des sœurs »,                                        

           

12h30                        Pause déjeuner

 

Après midi 

14h00  Forums thématiques

 

1) De la construction du Je-bébé au Nous en Périnatalité

Président : Christine MANUEL Marseille         

Intervenants :          

v  Denis MELLIER  Professeur de Psychologie, Université Besançon, SFPPG  « Genèse du Je/Nous chez le bébé »

v  Marthe BARRACO Psychologue, thérapeute de couple et de famille, PSYFA, Dialogue : « Du "JEU AU JE." : Prémisses de la construction identitaire et périnatalité 

2) ACCUEILLIR LES parentalités

Présidente :  Manuela PORTO Présidente de POIESIS, Lisbonne

Intervenants :  

v  Elisabeth DARCHIS, Présidente de Société Française de Thérapie Familiale Psychanalytique Ile de France : «  Le Nous dans la parentalité confuse »,

v  Brunella Carla Rodriguez, Psychologue, Département de Psychologie Clinique (Laboratoire Couple et Famille: Université de São Paulo) : « Les liens dans l’Homoparentalité»         

 

3) thérapie familiale psychanalytique et thérapie du couple parental.

Président      Intervenants : Joseph CHARBIT Psychiatre Paris

v  Chantal Varnet, psychologue thérapeute familial psychanalytique, Marseille: « Les prénoms, un héritage familial, une transmission généalogique »

v  Ouriel ROSENBLUM, psychologue thérapeute familial psychanalytique, Paris : « Quand la venue du bébé fait violence aux parents, le "je" du nouveau parent est malmené par le "nous" ensemble. »,

4) corps familial  et  Rituels institutionnels

Président :    Stéphane BOURCET Psychiatre  Vice Président CME CHITS Toulon-La Seyne

Intervenants :                      

v  Henri-Pierre BASS, psychologue,  thérapeute familial psychanalytique, Paris SFTPIF: « Transformations du corps familial  et institutionnel lors de la survenue d'une pathologie somatique grave chez un des enfants »,

v  Gisèle MEDINGER Intervenant social transculturel, Réseau psychosocial   au Luxembourg  

                         « Familles en deuil: accompagnement du deuil d'un parent  dans les familles

5) Le Groupe : un dispositif  pour contenir et s’individuer

Président : Catherine MEHU Vence                 

Intervenants :

v  Jean FOREST, Psychanalyste de groupe et de psychodrame, Aix

        « Le groupe, un pluriel bien singulier »,

v  Brigitte Baron-Préter, Psychologue clinicienne, (SFTFP), Rennes

       « Le scénodrame : évolutif de groupe d’enfants »


 

6) IDENTITES EN CRISE : LIMITES ET FRONTIERES

Président :    B S.KOUROUMA, Psychiatre CH Henri Guérin Pierrefeu

Intervenants :          

v  Claude Mesmin, Docteur en psychologie clinique, thérapeute, chercheur associé, Paris

Ismaël Maïga, Ethnolinguiste, thérapeute, Directeur du GEPELA,

Centre universitaire de recherche, de formation et d’étude des langues et civilisations africaines, Université Paris 8 : « Ethno-clinique du jeune migrant et de la  migration. Recherche d’un Nous caché dans le Je »,

v  Michel et Stéphane  BOUSSAT, Corine CASTEL KIRGUS, Psychiatrie sans frontières,  « Adolescence sans frontières»

7) Territoires de l’ADOLESCENCE

Présidente : Caroline GRANSAGNE Perthuis

Intervenant :

v  Marion HAZA

« Du Nous familial rural au Je adolescent »

 

           

 

15h45            Pause

 

16h00-17h45  Séance plénière : Le Sujet, l’institution et LE LIEN SOCIAL

 Présidente : Professeur Maria Inês  Fernandes

v  Jean-Yves Giordana, psychiatre, Hôpital Sainte Marie, Nice  « Contre la stigmatisation en psychiatrie et en santé mentale »

v  Yann Andruétan, psychiatre, Hôpital des armées Sainte Anne, Toulon: « Entre le JE et le NOUS de l’enfant à l’adulte : clinique de la servitude volontaire du sujet à l’institution qui l’héberge»

v  Emmanuel DIET, Collège International de Psychanalyse et d’Anthropologie.« Supervision institutionnelle : unisson, duo, polyphonie, émergences et contre-chants… »

 

Discutants Professeur Philippe PEDROT, Professeur de droit, Université Bretagne Occidentale, Président de Reliance

        Michel BOTBOL, Psychiatre, Protection Judiciaire de la Jeunesse

                       

           

 

 

 

Vendredi 11 février

 

Matinée 

 

09h00 Séance plénière:

Président : le Professeur Abdessalem YAYAHOUI

Intervenants :

v  Boris CYRULNIK, Psychiatre, Responsable DU Ethologie et systèmes humains :

 «  Qui dit "je" en moi ? »

v  Bernard GOLSE, Professeur, médecin chef de pédopsychiatrie, Paris Necker : « La place du “nous“, entre l'indifférenciation et le “je“ : plus tout à fait un, pas encore tout à fait deux »

10h15            10h45            Pause

11H  12h30 Table ronde : COMMENT PENSER LE JE ET LE NOUS ?

Président: Pierre BENGHOZI

v  Ana NICOLO, Psychiatre, IPA, Directrice Revue Interazioni, SIPSIA, Centre D.W. Winnicott, Rome « L'inconscient et la  dissociation

v  Philippe GUTTON, Professeur  de psychiatrie, psychanalyste, Responsable du Centre de Pratiques Familiales Revue Adolescence  «  Deuxième et troisième topique? Sans doute. Mais comment se lient-elles ?

Discussion : Boris CYRULNIK, Bernard GOLSE, Serge TISSERON  

12h30             Pause déjeuner

 

14h30 Séance plénière : ATTACHEMENT, EMPATHIE ET TRANSFERT: Nous des professionnels et dispositifs de soin

Présidente : Ana NICOLO

14h 3O

v  Michel DELAGE, Professeur de Psychiatrie, Thérapeute familial, AVEF - Association Vivre en Famille, Responsable D.U. .Ethologie et systèmes humains : « De l'émotionnalité à la mentalisation à travers l'attachement dans les liens familiaux. »

15h

v  Virginie Vautier, psychiatre, Hôpital des armées Sainte Anne, Toulon
« 
Le concept d’immaturité psycho-affective où l’incapacité du JE à se désolidariser de la tutelle du NOUS»

15h 30

v  Serge TISSERON, Psychiatre, psychanalyste spécialiste de l’image : "Du je au nous: l'empathie, pour quoi faire?"

 

16h

v  Christiane JOUBERT, Psychologue, SFTFP, Université Lyon : « Du On au Nous: l'accès au Je en thérapie familiale psychanalytique»,

 

16h-17H30

Discutants : Daniela Lucarelli, Philippe ROBERT, Jean-Yves Giordana, Emmanuel DIET

 

Conclusion : Terezinha FERES CARNEIRO, Maria Inês  Fernandes, Pierre BENGHOZI